Contact

Histoire

L'histoire de Les Fils Dreyfus & Cie SA, Banquiers remonte à la fondation d'une maison de commerce par Isaac Dreyfus-Bernheim en 1813. Pour le commerce de marchandises et le service de transport, celui-ci recourt aux lettres de changes, aux services de crédit et au négoce de titres de créances. Les opérations de prêts hypothécaires en Alsace (France) deviennent une deuxième source de revenus. Les fils Leopold, Samuel et Jacques poursuivent le commerce immobilier et l'activité hypothécaire y relative. À l'exemple des commerçants et industriels bâlois, ils investissent en 1853 dans la création de leur propre fabrique de rubans de soie.

C'est en 1868 que sont posés les premiers jalons de l'actuelle banque privée: les deux frères aînés Leopold et Samuel reviennent à l'activité de base. En plus, Jacques, le fils cadet d'Isaac Dreyfus-Bernheim, fonde à Francfort une société sœur qui exercera avec succès des activités bancaires en Allemagne jusqu'en 1938.

Par la suite, la famille participe de façon croissante au marché suisse des valeurs et des émissions. À partir de 1890, elle s'engage par ailleurs dans les opérations de crédit et de création d'entreprises ainsi que sur le marché des capitaux de l'industrie électrique.

L'entreprise est progressivement devenue une banque privée qui a, entre autres, contribué en grande partie à la création des sociétés à l'origine d'UBS et de Novartis. En 1942, l'ancienne société en commandite fut transformée en société anonyme.